La PME Namuroise qui s’est fait connaître dans l’éclairage urbain en remportant le Plan Lumière pour la ville de Charleroi rêve aujourd’hui à plus grande échelle.

Serge Van Rutten qui était ingénieur au MET voulait développer sa fibre artistique et décide donc de créer son propre bureau d’études en 2000. À ce moment-là, les communes commençaient à réfléchir aux manières de privilégier la mobilité douce.

Malheureusement, la crise de 2008 a freiné les aménagements urbains et il a fallu songer à une conversion. Après avoir tenté l’aventure de l’éclairage LED d’intérieur, sans réel succès commercial, Projet 21c a répondu à un appel à projet : une commune de la région de Tournai souhaitait développer de l’éclairage solaire. Serge Van Rutten a alors pu trouver les compétences nécessaires en Wallonie pour coopérer sur ce projet avec Icoms (Louvain-la-Neuve) et Métaux Emboutis (Herstal). Project 21c entrait de plein pied dans l’ère des SmartCities : le produit permet en effet de détecter les pannes, de compter les passants ou encore de connaître la consommation.

Une nouvelle collection de luminaires solaires a ensuite été développée avec l’aide de la DGO6 : ViaLuce, conçue pour éclairer des voies cyclo-pédestres. Cette gamme constitue l’essentiel de leurs espoirs et leurs cibles sont donc les communes, les parcs, les hôpitaux ou encore les hôtels. Ils sont d’ailleurs en lice pour éclairer les chemins de la citadelle de Namur.

Serge Van Rutten, Project 21c

"Les pays du Golfe souhaitent de l'éclairage solaire pour leurs routes et autoroutes"

Serge Van Rutten a confié au CCI-Mag qu’il désirait se concentrer sur les marchés belge et européen tout en développant ce produit pour les pays du Golfe : « Ces pays souhaitent de l’éclairage solaire pour leurs routes et autoroutes ». Le Moyen-Orient, où ils ont eu l’occasion de présenter cette nouvelle gamme au salon BIG 5 SHOW à Dubaï, est effectivement séduit par le concept. Mais l’Awex leur a également permis de nouer des contacts au Danemark où ils auront principalement à mettre en lumière des circuits de mobilité douce.

L’objectif premier de Project 21c reste d’abord de finaliser le premier chantier près de Tournai afin d’en faire une référence et de pouvoir inviter les responsables de l’urbanisme des grandes villes du pays à venir découvrir son fonctionnement. Cela devrait leur donner des idées !

Émirats Arabes Unis

Vous voulez en savoir plus sur ce marché? Conjoncture économique, statistiques, informations pratiques, contacts, agenda...

Consulter la fiche pays
Retour en haut back to top