De plus en plus souvent, l’examen d’un patient est manipulée par différents acteurs médicaux qui les stockent dans de multiples endroits. Osimis est une solution de cloud basé sur l'open source qui répond à ce problème.

En 2011, Sébastien Jodogne, un membre du personnel du CHU de Liège, a commencé à créer un serveur d'imagerie médicale en open source nommé Orthanc pour répondre aux besoins de leur service de radiothérapie.

Parmi d’autres récompenses, Orthanc a été primé en 2015 par la Free Software Foundation au MIT à Boston. La société Osimis a été créée en septembre 2015 sur base d’Orthanc pour atteindre un marché plus large. Ses services et ses produits aident les spécialistes médicaux du monde entier à innover dans le domaine de l'imagerie médicale.

Ils aident leurs clients à installer Orthanc, configurent des serveurs, développent des solutions sur mesure pour les hôpitaux ou les réseaux d'hôpitaux, etc.

"Le but est de libérer les données et les processus dans le domaine de l’imagerie médicale afin de permettre aux institutions de soins d’être plus efficaces"

L’objectif est d’atteindre un chiffre d’affaire de 280.000 € en 2016 et d’avoir une croissance à 2 chiffres pour les 5 années qui viennent. Des ventes ont dores et déjà été conclues en Belgique, en France, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Italie, en Afrique du Sud et au Vanuatu. Le chiffre d’affaires lié à l’exportation représente près de 60%.

Orthanc a déjà été téléchargé plus de 50.000 fois à travers le monde. Plus de 200 installations ont été recencées. Grâce à un partenariat actif avec l’AWEX, Osimis va participer à plusieurs évènements comme Medica 2016 et les Journées Françaises de la Radiologie.

Retour en haut back to top