Une jeune société namuroise de boisson a l'ambition de séduire l'Asie. Sur le marché belge depuis deux ans, la société souhaite décrocher des contrats à l'international. L'AWEX les soutient dans cette démarche.

Laurence Genot, créatrice

Nami’Drinks est une nouvelle entreprise, lancée lors les fêtes de fin d’année 2014. Ce sont des boissons alcoolisées ou non au goût namurois. Ce concept est basé sur la joie de vivre et la convivialité. Ces boissons festives sont colorées, elles répondent à un besoin de douceur grâce à des saveurs originales. Un projet dans l'ère du temps pour se rassembler autour d'un verre. «Pourtant, ce n’était pas gagné. Il fallait casser les idées conservatrices des gens qui sont parfois frileux et ont peur de la découverte.» nous a confié Laurence Genot, la créatrice. 

L'idée est innovante! Différentes gammes sont proposées. De cette manière, elle s'adresse à un public très divers. Cependant, elle ne veut pas en rester là. Depuis son implantation sur le sol wallon, l’entreprise veut conquérir d’autres régions du monde. Le Québec, le Mexique et encore Taïwan sont sur la liste. C’est l’Asie qui garde avant tout son attention. «Les Asiatiques sont friands de produits colorés et des «Happy Alcohol». En effet, ils ont l’habitude des alcools forts. Ici, nous jouons sur le léger. Avec 14 ou 16 °C le Nami’Drink ne donne pas mal à la tête.» 

La foire de Libramont fut une occasion pour l'entreprise d'être approchée par un importateur pour le marché asiatique. Des études de marché sont en cours en Chine, pour le Nami'Thié (alcool à base de baies de genévriers avec du thé menthe et de la pêche). D'autres projets sont développés, comme une collaboration avec la délégation du Québec pour cet été et des échantillons ont été envoyé à Prague pour un étude de l'école Helmo. Dans ce projet international, l’AWEX contribue à aider l’entreprise namuroise. «Ils sont consciencieux et ont une réelle envie de pousser les sociétés qui en veulent», selon Laurence Genot. Madame Degreef conseille et coache l'entreprise, les projets avancent très concrètement.

Laurence Genot, créatrice

"L'AWEX pousse vraiment les sociétés qui en veulent"

Retour en haut back to top