Pascale Delcomminette était l'invitée de Martin Buxant sur LN24.

L'occasion de répondre à la question du Brexit.

« Boris Johnson a promis de sortir le Royaume-Uni de l’Europe ce 30 octobre » explique Martin Buxant avant de relayer la question d’un auditeur à Pascale Delcomminette : de quelle manière l’Awex peut-elle aider les entreprises à passer le cap, surtout en cas de « no deal » ? Un scénario qui devient plus réaliste suite à la suspension du parlement britannique jusqu’au 14 octobre, soit deux semaines avant la date présumée d’un Brexit que plus rien ne semble désormais pouvoir empêcher.

« Nous y travaillons depuis le référendum de juin 2016 », répond l’Administratrice Générale de l’Agence wallonne à l’exportation et aux investissements étrangers, convaincue que le deal (ou pas) sera forcément « perdant-perdant ».

« Nos relations avec le Royaume-Uni sont très importantes : ils sont nos 5ème clients à l’exportation, on note d’ailleurs une croissance de 12,7% vers ce marché pour l’année 2018 ».

Pascale Delcomminette, Administratrice Générale de l'Awex

" Nous avons collaboré avec les douanes et le SPF économie pour élaborer une brochure reprenant les divers scénarii plausibles afin que chacune puisse se préparer à ce changement qui semble désormais inévitable "

« Nous continuerons de leur fournir produits et services mais les procédures vont plus que probablement se compliquer, qu’on parle de barrières tarifaires ou de documents administratifs, voire de soucis logistiques », poursuit-elle.

Il s’agit cependant de relativiser et de ne pas tomber dans une dramatisation de la situation. « Nous sensibilisons déjà nos entreprises aux méthodes d’exportation hors UE, cela ne devrait pas être bien différent. De plus, nous avons collaboré avec les douanes et le SPF économie pour élaborer une brochure reprenant les divers scénarii plausibles afin que chacune puisse se préparer à ce changement qui semble désormais inévitable »

Brochure #BREXIT

Face au Brexit qui se profile, l’AWEX a publié un guide qui vise, au travers des recommandations d’importance, à répondre de la manière la plus concrète qui soit, aux questionnements des entreprises wallonnes au regard de cette situation.

Télécharger
Retour en haut back to top