Les dernières technologies de signalisation d'ALSTOM équiperont le réseau ferroviaire danois.

Alstom et Banedanmark, le propriétaire de l’infrastructure ferroviaire danoise, ont présenté le 29 mpars dernier à Sa Majesté le Roi des Belges et à Son Altesse royale le Prince héritier du Danemark les derniers développements en matière de signalisation mis en œuvre au Danemark à l’occasion de la visite d’État du Roi des Belges dans ce pays.

La visite du Roi des Belges sur ce projet est un hommage au savoir-faire et à l’expertise des spécialistes d’Alstom à Charleroi.

L’été dernier, Alstom et Banedanmark ont testé avec succès et pour la première fois au monde une application de voie ETCS (système européen de contrôle des trains) niveau 2 référentiel 3, le référentiel ERTMS le plus récent. La solution Atlas conçue pour Banedanmark est développée par les équipes d’Alstom à Charleroi, le centre d’excellence mondial de la société pour ERTMS, et mise en œuvre avec l’aide des équipes d’Alstom à Copenhague et Bologne (Italie). La présentation a eu lieu au centre de contrôle du trafic de Copenhague qui est équipé du système de gestion du trafic d’Alstom. La visite, axée sur le programme de signalisation national danois et sur les avantages du déploiement de la solution ERTMS, était accompagnée d’une démonstration en direct sur des écrans et des simulateurs de conduite.

Les dernières évolutions d’Atlas s’adaptent aux nombreuses exigences du trafic et couvrent des réseaux exploitant entre 6 à 600 trains par jour, constitués à la fois de trains de fret, de trains régionaux, de trains de banlieue ou même de trains à grande vitesse. Atlas procure une plus grande souplesse d’exploitation aux lignes conventionnelles, augmente la capacité de la ligne et réduit les équipements électriques et de signalisation le long de la voie.

Nos équipes belges à Charleroi disposent d'un savoir-faire de 50 années dans les solutions de protection de trains a déclaré Marcel Miller, Directeur général d’Alstom au Benelux.

Ce système est interopérable dans tous les couloirs ferroviaires européens. De plus, les centres de contrôle avancés comme celui de Banedanmark à Copenhague permettent une meilleure surveillance du trafic des trains et une meilleure gestion des perturbations.

« Nous sommes très honorés par la visite du Roi des Belges et du Prince héritier du Danemark sur le projet que nous avons conçu pour Banedanmark. Alstom est l'un des leaders mondiaux de la signalisation ferroviaire. La société a fourni près des trois quarts des équipements ERTMS embarqués en service et a plus de 18 000 km en carnet de commandes. »

Le site d’Alstom à Charleroi en Belgique est chargé de l’ensemble de la chaîne du projet, du développement au processus industriel. Il effectue les essais en laboratoire avant de procéder à l’installation sur site. Ce centre, qui emploie plus de 500 ingénieurs et techniciens et a mené plus de 135 projets de signalisation dans 30 pays, a adopté une stratégie de R&D dynamique et bénéficie à ce titre du soutien de la Région wallonne.

Le Danemark

L’attrait du Danemark pour l’exportateur wallon est double : le marché national danois et les organisations des Nations Unies ayant leurs bureaux d’achats à Copenhague (UNICEF, UNOPS, UNFPA, UNDP).

En savoir plus
Retour en haut back to top