Infrastructures et grands projets

Le réseau ferroviaire danois a un retard important en raison d’un manque d’investissements au cours des 25 dernières années. Il constitue donc, depuis quelques années, l’une des grandes priorités du gouvernement. Le gestionnaire danois des infrastructures ferroviaires, Banedanmark, lancera, entre 2018 et 2020, une dizaine de projets de renouvellement de ses voies ferroviaires et un projet de renouvellement de son système de caténaires : https://uk.banedanmark.dk/en/Supplier

Le métro de Copenhague est en plein agrandissement avec la construction de deux nouvelles lignes sur le réseau existant : https://intl.m.dk/#!/about+the+metro/metro+expansion

Le Danemark a plus de 7 000 km de côtes et compte environ 140 ports de toutes tailles et secteurs d’expertise. Pour ce qui est du commerce extérieur, le Danemark est le cinquième plus gros transporteur maritime mondial. Mærsk, dont le siège social se trouve à Copenhague, est la première entreprise maritime, et également le plus grand armateur de porte-conteneurs au niveau mondial. La grande majorité de tout le commerce extérieur danois passe par les ports du Danemark. De nombreux projets d’investissements et d'expansion sont en cours : d'ici 2025, les ports auront augmenté leur superficie totale de plus de 1200 hectares. L’impact du Brexit sur certains ports est un défi.

https://www.danskehavne.dk/?lang=en

Le Danemark continuera d’investir également dans la construction de nouveaux hôpitaux. Une vingtaine d’hôpitaux publics sont actuellement en cours de construction ou d’élargissement au Danemark. Le budget total de 5,8 Mds EUR comporte une réserve de 20% pour les nouveaux équipements, dispositifs médicaux, et technologies d’information.

http://godtsygehusbyggeri.dk/maal-og-styring/english/the-construction-projects

Parmi les autres grands projets d'infrastructures qui présentent des opportunités pour des entreprises wallonnes, signalons e.a. la construction du tunnel immergé de Femern reliant le Danemark et l’Allemagne : https://femern.com/en et les projets de construction de lignes de tramway : Odense, région de Copenhague et deuxième étape du projet de tramway à Aarhus.

Le gouvernement veut développer plusieurs autoroutes dans la capitale et a commencé des plans d’extension (entre autres le Ring 4 et l’autoroute Hillerød).

http://www.vejdirektoratet.dk/EN/projects/Pages/default.aspx

Il est recommandé de trouver des partenaires locaux (p.e. projets en JV) pour avoir une chance de pénétrer ce marché, où les appels d’offre sont souvent en danois.

Dans le cadre des grands projets, signalons également que l'accélérateur de particules européen ESS (European spallation source) sera hébergé conjointement par la Suède et le Danemark, la source elle-même étant installée à Lund, en Suède, et les installations de traitement des données dans la région de Copenhague : http://europeanspallationsource.se/

 

Aéronautique

Après le lancement en 2016 d’une stratégie nationale pour l’espace, le Danemark vient d’ouvrir son premier ESA Business Incubation Centre situé à DTU, et dont l’objectif est de créer un certain nombre de nouvelles entreprises avec un chiffre d'affaires total de 20 millions d'euros et 350-400 nouveaux emplois dans la haute technologie d'ici 2025.

Drones

Il existe un cluster et centre de drones important à Odense. Un espace aérien a été dédié aux tests et le centre renforcera les activités de recherche et de formation liées à la technologie des drones : https://www.uasdenmark.dk/uas-denmark-international-test-center-and-drone-cluster

Robotique

La robotique au Danemark est un marché en plein développement. L’écosystème comprend des producteurs comme Universal Robots, intégrateurs, fournisseurs d’équipements, consultants et des acteurs dans la R&D. Il existe plusieurs clusters intéressants concentrés autour de la ville d'Odense:

Danish Industrial Robot Association : https://www.dira.dk/ 

Odense Robotics : https://www.odenserobotics.dk/about-odense-robotics/ 

RoboCluster : https://en.robocluster.dk/

Secteur énergétique

Les réserves danoises de pétrole et de gaz devraient être épuisées d’ici quelques années, la politique énergétique actuelle du Danemark vise par conséquent à se préparer à cette situation nouvelle. Le programme du gouvernement danois fixe ainsi des objectifs très ambitieux : le Danemark a comme objectif d’être 100 % indépendant vis-à-vis des énergies fossiles en 2050, et vise 50 % d'électricité produite par l'éolien en 2030.

L’un des secteurs d'activité les plus importants au Danemark est l'éolien. C'est le plus gros exportateur d'éoliennes au monde grâce aux sociétés Vestas Wind Systems et Siemens Gamesa. Le nombre de champs éoliens offshore continue à croître.

https://en.windpower.org/

TIC

Le Danemark excelle en matière de TIC, notamment dans les secteurs suivants : la cybersanté, l’E-government, les TIC dans les réseaux intelligents, la conservation de l’énergie, les technologies intégrées, les technologies de réseaux, la robotique et l’acoustique. Dans le secteur des TIC danois, la majorité du marché est occupée par des PME, lesquelles cherchent fréquemment à établir un partenariat avec des partenaires étrangers.

Datacenters

Un sixième datacenter au Danemark sera construit dans la région d’Esbjerg en 2019 par Facebook. Ce dernier a déjà un autre datacenter en construction au Danemark à Odense.

Apple et Google ont également choisi d’installer des datacenters sur le sol danois.

Facebook et Google contribuent de plus à la construction d’un câble souterrain transatlantique de 7 000 km à fibres optiques, s’intitulant la « Havfrue » (la sirène) qui doit relier la région d’Esbjerg au New Jersey.

Biotechnologie et pharma

Le secteur des biotechnologies est très important au Danemark avec des leaders comme le groupe Novo Nordisk, ainsi que les laboratoires H. Lundbeck et Leo Pharma. Le cluster Medicon Valley, qui réunit Copenhague avec le sud de la Suède, est parmi les plus importants et dynamiques en Europe. Les points forts sont le diabète, l’inflammation, les maladies du système nerveux central et l’oncologie.

Les grands laboratoires pharmaceutiques danois doivent tous faire face à l'arrivée à échéance des brevets protégeant leurs bestsellers et à leur substitution par les génériques. Il existe un réel besoin de développement, d’inlicensing ou de rachat chez les grands acteurs danois. Les sociétés biotech au Danemark sont très ouvertes aux partenariats internationaux, éventuellement dans le cadre de projets Horizon2020.

Silver Economy

Le Danemark connaît actuellement un vieillissement de sa population. Selon les prévisions, les personnes de plus de 65 ans représenteront environ un quart de la population en 2040. Le soutien à domicile est au coeur de la prise en charge des personnes âgées au Danemark. Ce sont les municipalités qui sont responsables de la prévention et de la prise en charge des personnes dépendantes. A partir de 75 ans, la municipalité offre automatiquement aux personnes âgées la visite d’un représentant de la commune pour leur parler de leur quotidien. L'objectif est de repousser la dépendance en proposant des soins, une rééducation, une aide à domicile, un changement de logement ou une adaptation de celui-ci, des contacts téléphoniques quotidiens ou des activités, des formations, etc.  Les secteurs porteurs de la Silver Economy sont les équipements pour la maison (Smart Home) et la mobilité, la télémédecine, la robotique et les technologies innovantes.

Produits alimentaires et biens de consommation

Le consommateur danois privilégie l’environnement, le bien-être, la sécurité et le commerce éthique, tout en restant néanmoins attentif au prix.  De manière générale, il existe donc des opportunités au Danemark pour les biens de consommation, surtout pour ceux certifiés bio et/ou issu du commerce équitable. Le marché danois connaît aussi une forte demande pour des produits végétaliens et sans gluten.

Economie circulaire

Le gouvernement danois précédent avait également décidé de réduire la valorisation énergétique des déchets et de favoriser le recyclage plutôt que la mise en incinérateur des déchets produits au Danemark (principale méthode de traitement des déchets jusqu’alors). En 2022, l'objectif est de recycler 50% des déchets des ménages. Ceci devrait conduire à des investissements publics relativement conséquents des collectivités locales au Danemark dans des infrastructures de recyclage.

Le Danemark veut être pionnier dans le changement écologique. Par exemple, Lego a mis des pièces en plastique végétal sur le marché en 2018.

UN CITY – centrale d’achat des agences de l’ONU

L’attrait du Danemark pour l’exportateur wallon est double : le marché national danois et les organisations des Nations Unies ayant leurs bureaux d’achats à Copenhague (UNICEF, UNOPS, UNFPA, IAPSO). Pour ces dernières, il est conseillé d’identifier avec précision l’agence ou le programme susceptible d’être intéressé par le produit ou service wallon et de s’inscrire dans la base de données des Nations unies : https://www.ungm.org/

Retour en haut back to top