Régime politique

Le Chef de l’État est la reine Margrethe II, qui règne depuis 1972.

Le Parlement  est de type unicaméral, et est appelé Folketing en danois.
Celui-ci compte 179 représentants, dont 4 représentants pour le Groenland et les Iles Féroé, deux territoires autonomes.

Lars Lokke Rasmussen occupe le poste de Premier ministre depuis juin 2015.

Les institutions

Le Parlement danois représente, avec le souverain, le pouvoir législatif. Le rôle du monarque se limite cependant à la signature des lois adoptées par le Parlement.

Le système de vote est un système de représentation proportionnelle, c’est-à-dire qu’aucune force politique ne détient de monopole puisqu'aucune force n'est exclue de la représentation. Au Danemark, il faut récolter 2 % des suffrages pour être représenté au Folketing.

Les élections législatives ont lieu tous les quatre ans.

Les élections anticipées sont relativement fréquentes au Danemark, car il relève de la responsabilité du premier ministre d’organiser les élections durant les 4 années de mandat et celui-ci n’est pas obligé d’attendre la révolution de ces 4 années pour organiser de nouvelles élections.

Principaux partis politiques au Danemark

·         Sociaux-démocrates (socialdemokraterne).

·         Parti libéral du Danemark (Venstre) : parti de droite, conservatisme libéral.

·         La Gauche radicale - Parti social-libéral (det radikale venstre) : parti de centre-
          gauche.

·         Parti conservateur (Konservative).

·         Parti populaire socialiste (Socialistisk Folkeparti) : parti de gauche.

·         Parti populaire danois (Dansk Folkepart) : parti populiste, nationaliste et
          eurosceptique danois.
 
·         Nouvelle alliance (Liberal alliance) : centre droit, parti libéral ayant pour   
          objectif de contrer le populisme du parti populaire danois.
 
·         Alliance rouge et verte (Enhedslisten) : parti d’extrême gauche anticapitalisme
          (européen).

Les élections législatives de juin 2015

Lars Lokke Rasmussen a été élu Premier ministre aux dernières élections législatives de juin 2015, pour un mandat de quatre ans. Le bloc de droite, représentant l’ensemble des partis de droite tels Venstre, le parti du Premier ministre, et le parti d’extrême droite du Peuple Danois (DPP), a obtenu la majorité au parlement face au bloc de gauche constitué notamment des sociaux-démocrates (SD), parti ayant obtenu le plus de voix. Dans le système parlementaire danois, un parti émanant du bloc majoritaire gouverne. Ayant obtenu moins de voix que le DPP, Venstre dirigera toutefois le gouvernement car il est jugé plus consensuel, mais devra s’appuyer sur le parti d’extrême droite pour gouverner. Néanmoins, aucun membre du gouvernement n’est issu du DPP et les importantes divergences entre le DPP et Venstre (réforme fiscale, rôle de l’UE) pourraient fragiliser l’alliance entre les deux partis et provoquer des élections anticipées, sans réels risques du fait que le Danemark reste un des pays les plus stables politiquement.
 
La volonté d’indépendance du Groenland (l’Arctique étant une région potentiellement riche en ressources naturelles) constitue un défi important que le Danemark aura à résoudre à moyen terme.

Ligne de politique économique danoise

Le Premier ministre, Lars Løkke Rasmussen, dirige un gouvernement, minoritaire au Parlement, qui rassemble les libéraux, les ultralibéraux et les nationalistes. Le programme de ce gouvernement - dit Rasmussen III - a pour objectif d’accroitre le PIB du Danemark de 10,7 mds€ d’ici 2025 (+3,9% du PIB).

Présentées le 30 mai 2017, les réformes du nouveau programme « Croissance et Prospérité 2025 » visent quant à elles à accroitre l’offre sur le marché du travail de 60 000 personnes d’ici 2025. Elles sont les suivantes :

  • Inciter les jeunes à terminer plus rapidement leurs études afin d’accéder plus tôt au marché du travail.
  • Réduire les aides sociales dont bénéficient aujourd’hui 800 000 danois retirés du marché du travail afin de les inciter à rechercher un emploi.
  • Réduire la fiscalité du travail, de sorte à inciter les individus à accroitre leur temps de travail. La durée moyenne de travail au Danemark est inférieure à la moyenne au sein de l’OCDE.
  • Inciter les danois à prendre leur retraite plus tardivement.
  • Favoriser l’entrée de travailleurs qualifiés étrangers.

Le gouvernement étant minoritaire au Parlement, le vote des réformes devrait passer par d’âpres négociations avec les autres partis politiques. L’abandon récent du projet d’augmentation de l’âge légal de départ à la retraite de 67 à 67,5 ans témoigne des difficultés du gouvernement à conduire sa politique.

Danemark et Groenland : l’autonomie sous une même couronne

Le Groenland, île de plus de 2 millions de km² est un territoire qui fait partie du Royaume du Danemark.

Ce territoire jouit d’une autonomie gouvernementale (Self-Government depuis juin 2009) dans des matières telles que l’économie locale, les transports, la santé, l’éducation et les services sociaux.

La gestion des ressources minières et pétrolières est assurée conjointement par les Gouvernements groenlandais et danois.

Les autres matières telles que la défense, les affaires étrangères, la justice, la sécurité et la police sont de la compétence exclusive du Danemark. Le Danemark fournit sous forme de subvention près de la moitié des recettes budgétaires annuelles du Gouvernement autonome.

Les îles Féroé

Les îles Féroé font toujours partie du Royaume de Danemark, mais sont une province autonome.  Les îles ont également un Gouvernement qui leur est propre, le Løgting, depuis 1948. Le Gouvernement féringien a compétence dans tous les domaines, à l’exception de la Défense. Le Løgting est composé de 33 membres et est de type monocaméral.

En tant que territoire autonome les îles font partie du Conseil nordique, mais ne sont pas reconnues comme un État indépendant par l’ONU. De même, elles ne font pas parties de l’Union européenne (comme spécifié dans le traité de Rome), ni de l’espace Schengen. Les Danois résidant sur les îles Féroé ne sont pas citoyens européens.

Retour en haut back to top