Le tourisme

Le secteur du tourisme étant primordial pour le Gouvernement albanais, il semble que l'accent soit mis sur deux secteurs en particulier :

1 . Les travaux d'infrastructure : lors d'un entretien que notre AEC a eu  avec une haut fonctionnaire de la BERD, il a été confirmé que bien que 60 % des travaux de construction d'autoroutes soient exécuté, il n'en reste pas moins important d'achever un réseau qui constituerait une valeur ajoutée pour le secteur du tourisme. 

2.  L'environnement : traitements des eaux usées, la volonté du Gouvernement albanais étant la réhabilitation et le développement du système de distribution d'eau potable et le traitement des déchets solides.

Il faut aussi souligner que la population albanaise est une des plus jeune d’Europe et qu’elle est généralement bien formée et polyglotte.  Il s’agit donc d’une main d’œuvre dont le coût est peu élevé tout en étant qualifiée.

Le TAP

LE TAP (Trans Adriatic Pipeline)

Le Trans Adriatic Pipeline (TAP) transportera le gaz nature des gisements géants de gaz naturel d’Azerbaïdjan vers l’Europe.  Le pipeline d’environ 870 km de long sera connecté au Trans Anatolian Pipeline (TANAP) près de la frontière greco-turque à Kipoi.  Le TAP traversera ensuite la Grèce, l’Albanie et la mer Adriatique avant de refaire surface dans le sud de l’Italie.

Les actionnaires du TAP se répartissent comme suit : BP (20%), SOCAR (20 %), Statoil (20 %), FLUXYS (19 %), Enagàs (16 %) et Axpo (5 %)

Le gazoduc TAP est d’une importance vitale non seulement pour la Grèce et l’Albanie, mais également pour l’Europe. 

Le but étant le transport du gaz naturel des gisements d’Azerbaïdjan, via la Grèce, l’Albanie et l’Italie  vers les marchés nord européen. 

Les gisements d’Azerbaïdjan constituent pour l’Europe, l’alternative la plus importante à la dépendance énergétique vis-à-vis de la  Russie qui représente en moyenne 30 % de l’apport énergétique de l’Europe en gaz naturel et pour certains pays comme la Bulgarie et la Lituanie elle atteint les 100 %

En fait, la société SahDeniz a déjà annoncé que plus de 15 sociétés ont exprimé leur intérêt pour l’achat du gaz qui sera transporté par le gazoduc TAP.

Dans ce contexte et pour pouvoir répondre aux appels d’offre publiés sur le site du TAP, notre AEC en poste à Athènes a  proposé à l’UWE de créer une grappe du gaz.  La difficulté semble être de trouver la société belge qui prendrait le lead.

 

Environnement

En conclusion, le secteur de l’environnement et plus particulièrement la réhabilitation de sites industriels offrent un très bon potentiel pour les sociétés wallonnes, toutefois il faut absolument allier une expertise financière d’absorbation de fonds de la communauté internationale (Banque Mondiale, EBRD, UE) à l’expertise technique acquise.

Retour en haut back to top