Informations

Dates :20 - 24.04.2020
Sur Twitter : #Expomin2020
Conditions de participation

Inscription

Marché(s)

Contact

Agnès Taminiau
32-2-421.85.01
a.taminiau@awex.be

Secteur(s)

Organisateur

AWEX
MECATECH

L’Agence wallonne à l’Exportation et aux Investissements étrangers (AWEX) a inscrit à son plan d’actions pour l’année 2020, une collectivité d’entreprises wallonnes au Salon International de l’industrie minière au Chili, EXPOMIN 2020, référence incontournable du secteur des industries extractives. Ce salon se tiendra du 20 au 24 avril 2020, à Santiago.

 

 

Le salon Expomin

Evénement majeur, tant pour le marché chilien qu’au niveau de l’Amérique latine, voire mondial, Expomin réunit des opérateurs nationaux et internationaux (canadiens, australiens, américains, allemands, français, italiens, belges…) qui souhaitent faire connaître les nouveautés en matière de technologies, produits, services,… destinés à l’industrie minière. De plus en plus, les organisateurs tendent à mettre l’accent sur l’innovation et le développement durable.

Toute information complémentaire est disponible sur le site internet de la foire : www.expomin.cl.

Pourquoi participer à Expomin ?

  • Rendez-vous incontournable de l’industrie minière au niveau mondial, EXPOMIN se profile comme une plateforme stratégique pour les professionnels du secteur du monde entier.
  • EXPOMIN, c’est plus de 75.000 m² d’exposition ; ce sont plus de 1.350 exposants dont plus de 60% originaires de pays étrangers, représentant 35 pays, parmi lesquels : Canada, USA, Mexique, Argentine, Espagne, Colombie, Panama, Allemagne, Australie, Brésil, Pérou, Pays-Bas, Belgique, Afrique du Sud, Danemark, Suisse, France, Chine,…
  • EXPOMIN, ce sont aussi plus de 70 visiteurs professionnels, dont plus de 5.000 étrangers. Ce sont des séminaires et rencontres techniques et des réunions d’affaires.
  • Le pays à l’honneur en 2020 sera les Etats-Unis.
  • Face aux défis auxquels la productivité minière doit faire face, les organisateurs du salon EXPOMIN mettront un accent particulier sur l’innovation technologique et le développement durable. Dans cet esprit, les entreprises actives dans les technologies pour la gestion durable de la mine et de son activité seront les bienvenues.

Pourquoi le Chili ?

  • Le Chili est considéré comme le bon élève de l’Amérique latine, un pays favorable aux échanges commerciaux et où il fait bon exporter et investir. Il se caractérise par une économie de marché fortement orientée vers le commerce extérieur, un système financier solide et un taux d’investissement élevé.
  • Le Chili possède une forte tradition minière, base de son développement économique depuis plusieurs décennies. L’industrie minière chilienne présente de solides avantages : richesses géologiques variées, fortes concentrations en minerais, faible profondeur des gisements métalliques et non-métalliques.
  • Le potentiel minier chilien est considérable et les mines sont disséminées à travers tout le pays, même si l’essentiel des activités se concentre dans le nord du pays. 80% des mines sont à ciel ouvert. Le pays compte les réserves de cuivre les plus importantes au monde. Il est le premier exportateur de cuivre et se classe en excellente position pour l’or, l’argent, le lithium, le molybdène et dispose de réserves de nitrate de sodium, d’iode, de potassium, de plomb, de zinc, de cobalt, de magnésium, de mercure, de nickel, de sélénium,…
  • Le Chili offre une main-d’œuvre locale, qualifiée et relativement bon marché, une stabilité socio-économique depuis de nombreuses années et un cadre légal réglementant les investissements étrangers attractif. Un réseau routier, ferroviaire et portuaire en relativement bon état permet le développement de l’industrie minière du pays.
  • Le secteur minier reste un des piliers de l’économie chilienne et offre de ce fait de nombreux débouchés, notamment pour des biens d’équipement et des services que le pays importe en grande partie (plus de 70% des besoins). Par ailleurs, le pays investit pas mal dans le but d’innover et de diminuer les coûts de production, sans parler de l’impact sur l’environnement. Dans cette optique, les organisateurs du salon miseront aussi sur les technologies nouvelles destinées directement et indirectement à améliorer la gestion, la production et l’exploitation minières.
  • Après 4 années consécutives de diminution dans la production de cuivre, le Chili renoue avec la récupération et atteint un chiffre de 5,83 millions de tonnes en 2018, soit une hausse de 6% par rapport à 2017. Un record historique. Le cours moyen du cuivre s‘élève en 2018 à 2,96 USD la livre, soit 5,8% de plus qu’en 2017. Le cours aurait pu être plus important, mais les craintes et les incertitudes liées au conflit économique entre les USA et la Chine ont mis un bémol à la hausse de cours de ce métal. Il semblerait que le début de cette année 2019 se poursuive sur la lancée, le cuivre ayant franchi barre des 3 USD. Il s’agit là d’un record historique. Pour 2019, on s’attend à ce que le rythme de croissance de la production devrait se situer à un peu moins de 2%.
  • L’évolution du cours du molybdène est également à souligner, avec une augmentation de 47% en 2018. Le cours du molybdène a connu une hausse de 86% au cours des 2 dernières années, passant 11,9USD la livre en 2018. L’or continue à afficher des cours stables depuis 2014, à une moyenne de 1.170 USD l’once. Le cours de l’argent, en revanche, a perdu 8% de la valeur de vente par rapport à 2017. Le prix moyen pour 2018 a été de 15,5% l’once, soit le niveau affiché en 2015.
  • A l’instar de 2017, l’année 2018 peut être considérée comme une année positive pour l’industrie minière chilienne. Les exportations minières ont dépassé les 40 milliards USD, ce qui représente une augmentation de 8,7%.

Le Chili est par ailleurs membre de l’OCDE. Il a conclu des accords commerciaux avec de nombreux pays, dont l’Union Européenne.

Opportunités d’affaires pour les entreprises wallonnes dans le secteur minier

  • Equipements (70% des investissements miniers) : équipements de sécurité, gestion des ressources, analyse-risques, cartographie, savoir-faire dans l’environnement, services généraux associés tels que restauration collective, services et équipements liés à l’eau et à l’énergie.
  • Equipements et solutions innovantes pour l’industrie du cuivre : connaissance et technologies de l’eau (augmentation des besoins en eau et coût très élevé pour l’utilisation unique de l’eau de mer) ; ingénierie (demande de plus en plus importante, notamment en matière le contrôle des coûts.
  • Equipements « open pit » : pour le transport de charges lourdes ainsi que tous les services liés (pneus, maintenance, formation,…) pour les mines à ciel ouvert, nombreuses au Chili.
  • Equipements souterrain : une grande partie des technologies utilisée actuellement n’est pas développée localement.
  • Tapis roulant : 88% des produits sont importés ou fabriqués localement par des marques internationales.
  • Broyeurs en acier : 95% du marché est fourni par des multinationales implantées au Chili.
  • Explosifs : 650.000 tonnes « d’ammonium nitrate » sont achetées tous les ans au Chili
  • Réactifs de flotaison.
  • Formation : marché sans leader à l’heure actuelle avec une demande de plus en plus grande de la part des compagnies minières.

Collectivité wallonne à Expomin

Dans le cadre de cette collectivité d’entreprises qui sera mise sur pied par nos soins, nous proposons aux entreprises wallonnes les services suivants :

  • Mise à disposition d'un stand aménagé standard de 6 m² gratuit. La participation de chaque exposant sera rendue effective par le paiement d’un droit de participation non récupérable de 600 € HTVA pour les entreprises occupant moins de 20 personnes et de 1.200 € HTVA pour les autres (voir conditions générales de participation). L’espace de la collectivité étant limité, en cas de demandes trop nombreuses, le principe du «premier inscrit, premier servi» sera d’application pour autant que le droit d’inscription aura été acquitté.
  • Un espace plus grand peut être obtenu sur simple demande et sous réserve d’espace suffisant. Dans ce cas, le m² supplémentaire sera facturé à 600€ HTVA.
  • Une promotion professionnelle de vos produits et/ou services avant, pendant et après le salon (mailing de sensibilisation, établissement de contacts ciblés, opérations de relations publiques, suivi) par Emmanuelle Dienga, Conseillère économique et commerciale pour la Région Wallonne au Chili.
  • Une assistance logistique globale.
  • Un programme de contacts complémentaires à la carte dans d’autres pays de la région, préparés par le bureau économique et commercial de l’AWEX au Chili, pour les exposants qui en auront fait la demande.

Soutien de l'AWEX

Via le lien ci-dessous, vous accéderez directement aux conditions d’octroi d’une aide financière couvrant partiellement les frais de mission des participants. Le dossier de demande peut être introduit en ligne (au minimum 10 jours avant le début de l’action) : Incitants financiers.

Afin de valider votre inscription à ce salon, je vous invite à renvoyer le  formulaire d’engagement de participation dans les meilleurs délais et en tout cas avant le mercredi 15 janvier 2020.

Agnès Taminiau

Support administratif

T 32-2-421.85.01

Aide(s) disponible(s) de l'AWEX

Support Mobilité hors UE

Prospectez de nouveaux marchés hors Union Européenne pour créer un réseau de distribution ou nouer des partenariats et invitez en Belgique vos partenaires commerciaux avérés ou potentiels.

Retour en haut back to top